La maladie de l’asthme. Traitement de l’asthme

Asthme image

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie inflammatoire qui affecte les bronches et qui se caractérise par une difficulté à respirer. Chez les personnes asthmatiques, les voies aériennes se rétrécissent car elles sont irritées, ce qui empêche une bonne circulation de l’air. L’inspiration (entrée d’air)est facile mais c’est l’expiration qui est difficile.

 

Quelle est la cause ?

Il faut rechercher ce qui favorise l’asthme :

  • une prédisposition familiale: rhume des foins, asthme, urticaire, eczéma, allergie alimentaire…
  • la présence d’éléments allergènes (provoquant l’allergie) : le pollen, les acariens, les poils d’animaux domestiques (en particulier ceux des chats)…
  • les facteurs liés à l’environnement  : l’asthme est fortement aggravé par le tabagisme (actif ou passif) et peut être responsable de manifestations asthmatiques sévères surtout chez l’enfant. La pollution atmosphérique ainsi que l’exposition régulière à diverses substances peut générer de l’asthme.
  • les difficultés psychologiques : le stress,…

Souvent plusieurs causes agissent en même temps.

 

Quels sont les symptômes ?

Le rétrécissement ou l’obstruction des bronches peut entraîner le ou les symptômes suivants :

  • de la toux
  • une difficulté respiratoire
  • une respiration sifflante à l’expiration et/ou à l’inspiration
  • un essoufflement
  • une oppression thoracique

 

Quel est le traitement ?

Lorsque le patient souffre d’une crise d’asthme, des examens médicaux sont nécessaires pour quantifier le degré d’obstruction des bronches et la sévérité de l’asthme, ce qui permettra de choisir le traitement le plus approprié. Lorsqu’un personne est asthmatique il est tout à fait déconseillé de fumer.

 

Le traitement de l’asthme poursuit plusieurs objectifs :

  • prévenir la survenue des crises
  • maintenir un niveau d’activité physique aussi proche que possible de la normale
  • préserver la fonction respiratoire
  • assurer une bonne qualité de vie

 

Les signes de gravité :

  • Lorsqu’une crise ne passe pas ou s’aggrave malgré le traitement
  • Lorsque plusieurs crises qui se suivent

Lorsque ales lèvres de la personne deviennent bleues et qu’il y a un état de somnolence